Sbeïtla,  la résistance d’une cité

Sbeïtla (سبيطلة ), connue dans l’Antiquité sous le nom de Sufetula, est une ville du centre de la Tunisie. Dépendant du gouvernorat de Kasserine. Sbeïtla est située à 243 Km de la capitale Tunis et 215 de Tozeur.

Sbeïtla est surtout connue pour ses ruines, les mieux conservées de la Tunisie antique. 

Sbeitla, l'Arc de Dioclétien
Sbeitla, l’Arc de Dioclétien

Histoire:

Sbeitla, le renouvellement d'une cité
Sbeitla, le renouvellement d’une cité

La ville de Sbeïtla est fondée par l’empereur romain Vespasien, le fondateur de la dynastie des Flaviens qui règnent sur l’empire de 69 à 96 ( la deuxième moitié du Ier siècle). Les armées romaines viennent de pacifier la région alors en proie aux attaques berbères, et des terres sont attribuées aux vétérans qui peuvent ainsi protéger les frontières des incursions étrangères.

À l’époque du calife Othmân ibn Affân, Sbeïtla est le point d’entrée de la conquête de l’Afrique du Nord par les Arabes musulmans qui réussissent à battre le patrice Grégoire, dans des batailles qui voient en l’an 647 la victoire de la nouvelle religion, ouvrant ainsi une nouvelle page dans l’histoire de la Tunisie en particulier et celle du Nord de l’Afrique en général.

La prise de la ville en 647 par les troupes arabo-musulmanes a marqué la naissance de l’ Ifriqiya .

 Baptistère au site archéologique de Sbeitla
Baptistère au site archéologique de Sbeitla

Pendant la Seconde Guerre mondiale, qui s’inscrit en Afrique du Nord dans la campagne de Tunisie, et comme d’autres villes du gouvernorat de Kasserine, Sbeïtla est le théâtre de combats dans ce qu’on appelle la bataille de Kasserine, opposant les États-Unis sous le commandement de Lloyd Fredendall et le Troisième Reich sous le commandement d’Erwin Rommel, et qui a lieu entre le 19 et le 25 février 1943.

A voir à Sbeitla:

Le site archéologique:

Grâce à son site archéologique, son complexe touristique et ses hôtels, le tourisme représente l’activité la plus importante de la ville. Comme le site de Dogga ou encore El jem, Le site conserve des ruines très importantes et bien révélatrices de toutes les civilisations qui ont marqué la cité.

sbeitla, le théâtre romain
sbeitla, le théâtre romain

Le site archéologique de Sbeïtla compte dix des monuments classés du gouvernorat de Kasserine.

  • L’Arc de Dioclétien
  • Sbeitla, le palestre des thermes
    Sbeitla, le palestre des thermes

    L’église de Servus, sanctuaire païen aménagé en chapelle  

  • La porte monumentale d’Antonin le Pieu    
  • Le  forum. 
  • Les trois temples  dédiés  à Jupiter, Jumon et Minerve

Musée archéologique

La ville abrite un musée archéologique situé à côté de son site archéologique.

Il est constitué de quatre salles exposant des objets archéologiques témoins des différents aspects de la vie quotidienne de la Préhistoire à l’époque chrétienne et musulmane.

L’info d’aktu: Avec la propagation du Christianisme, et comme la plupart des grandes cités africaines, Sufetula, Sbeïtla aujourd’hui, devient le siège d’un évêché au plus tard au IIIè siècle.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici