Qu’est-ce que la science ?

La science influence profondément notre monde moderne. Pour le meilleur et pour le pire. Chaque jour, les scientifiques réalisent de nouvelles découvertes, confirment ou infirment nos convictions et nos croyances. Avec ce rythme de progrès intense, la compréhension de certains concepts fondamentaux devient à la fois difficile et primordiale.

Quelle définition peut-on accorder à la science ? Sur quelle base est fondée la science d’aujourd’hui? Quelle démarche suit-elle ? Et quelles sont ces limites ?

comment peut on définir la science?
comment peut-on définir la science?

1. Comment peut-on définir la science ?

Donner une définition exacte de la science ne semble pas du tout évident. Jusque-là ce ne sont que des essais de cerner ce mot pour mieux le comprendre.

Epistémologiquement, le mot science est dérivé du latin « scientia » et veut dire le savoir. La science est un savoir acquis à travers l’expérience. La connaissance du monde physique et matériel à travers l’observation et l’expérimentation.

Sciences « dures » et sciences molles

Certains distinguent entre les sciences durs à savoir les mathématiques, les sciences physiques…C’est à dire celles basées sur des lois et les sciences humaines ou sociales dites sciences molles telles que la sociologie, psychologie, sciences politiques, histoire, géographie, théologie, économie ou même la médecine.

2. Sur quels fondements repose la science ?

La méthode scientifique est un processus d’observation de phénomènes naturels qui mènent à se poser des questions et trouver des explications qui peuvent être scientifiquement testés.

Elle repose sur les 3 postulats suivant :

  1. Le monde est parfaitement ordonné
  2. L’être humain est capable de le comprendre
  3. Dans les mêmes conditions les résultats d’une expérience sont similaires. (Reproductibilité)

3. Quelle est la démarche scientifique ?

La démarche scientifique est un incontournable dans tous les champs d’études qui se déclarent scientifique.

En gros, la science moderne établit ses connaissances en suivant les étapes de:

  1. l’observation : observer attentivement les faits;
  2. l’émission d’hypothèses.
  3. la vérification expérimentale;
  4. l’explication;
  5. la généralisation et la prédiction.

Pour ce faire, la science utilise deux types de raisonnement principaux

  • Inductif: du spécifique au général
  • Déductif: du général au spécifique
Crédit image : Qu’est-ce que la science? d’Alan Chalmers (La découverte, 1987)
Crédit image : Qu’est-ce que la science? d’Alan Chalmers (La découverte, 1987)

4. Quelles sont les limites de la science ?

La science ne s’exerce pas dans le monde purement rationnel de la logique.  Elle doit aussi s’appuyer sur une collecte de résultats d’expériences, d’observations et d’exemples. La vérité scientifique est condamnée à naviguer entre l’imparfaite réalité du monde et la parfaite construction de l’argumentation logique.

Pour la science, « connaître » suppose que l’on observe et  que l’on ramasse suffisamment d’informations et de renseignements pour pouvoir discerner, distinguer et révéler les éléments les plus proches possibles de la réalité. Cette réalité peut être réelle, virtuelle, concrète, naturelle, surnaturelle, abstraite, physique ou métaphysique.

Quoique recherchant la vérité, la science est la première à clamer que ses résultats ne sont pas une vérité irréfutable, ni un commandement divin. Au contraire, les scientifiques poursuivent une quête inlassable et ne se contentent jamais de ce qu’ils savent. De plus, la publication des résultats de recherche est une invitation à la critique et à la vérification de leur exactitude.

La science, activité humaine a des faiblesses. Des erreurs, et même des fraudes, surviennent. La recherche est le théâtre parfois d’expériences truquées, de résultats sollicités, de tricherie ou de plagiat des publications, de disputes de paternité des inventions, de rivalités, de coups bas, etc.

Les sociologues constructivistes par exemple, considèrent que notre vision du monde et les explications que nous en avons sont entièrement construits par nos sens, et c’est donc totalement subjectif.

Ils prennent pour acquis que les scientifiques se leurrent en affirmant découvrir le réel. Leur discours ne forme rien de moins qu’un discours de pouvoir. La science n’est qu’un outil de domination.

Il y a un fort impact (parfois nié ou méconnu) des préjugés, des mythes, des représentations sociales (en fait toute définition vise à exclure une partie de l’humanité).

Il y a également les partisans de « la science en action ». Ils disent qu’ils décrivent simplement ce que les scientifiques font dans les laboratoires.

L'observation scientifique est-elle subjective?
L’observation scientifique est-elle subjective?

Pour eux, lorsqu’un scientifique regarde dans un microscope, que voit-il en réalité? On ne sait pas. Il voit quelque chose, mais il déclare « je vois des bactéries ». Mais les bactéries parlent-elles, s’identifient-elles elles-mêmes? Cela signifie tout simplement, selon « la science en action » qu’une grande partie de la science observée ou expérimentée est presque « inventée » ou, « préconstruite » dans la tête des scientifiques.

Pour conclure, personne ne peut nier les exploits réalisés par la science. Que l’on doit beaucoup aux recherches scientifiques dans tous les domaines notamment en médecine et en technologie. Mais dans le même temps, la science reste très dépendante des croyances, des idéologies, du contexte.

Tant qu’on ne peut pas tout vérifier par nous-mêmes , nous sommes bien obligés de croire en beaucoup de choses. La science est donc également une question de conventions acceptées de façon plus ou moins large, de croyance et de confiance.

Pensée d’Aktu : La méthode scientifique peut être considérée comme la plus fiable et démontrable disponible jusqu’à nos jours pour comprendre le monde. Cependant, l’environnement socioculturel, économique, historique, religieux ou spirituel est une autre dimension à prendre en considération pour constituer une idée la plus proche possible de la réalité.

Sources:

http://upsudcharente.asso-web.com/37+quest-ce-quune-science-quest-ce-que-la-connaissance.html

http://www.ssnpstudents.com/wp/wp-content/uploads/2015/02/quest-ce-que-la-science.pdf

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici