Le parlement brésilien a voté  en faveur de la destitution de Dilma Rousseff

Le parlement brésilien a voté dans une ambiance survoltée en faveur de la destitution de la présidente, qui devra être confirmée par une majorité simple du Sénat mi-mai. Le pays s’enfonce dans une crise politique sans précédent.

Le parlement brésilien a voté  en faveur de la destitution de Dilma Rousseff
Le parlement brésilien a voté en faveur de la destitution de Dilma Rousseff

Dilma Rousseff est désormais sure d’être destituée mi-mai prochain par le Sénat pour 180 jours. La Chambre des députés a approuvé le processus de destitution par 367 voix pour, 137 voix contre et 7 abstentions.

Elle sera donc remplacée provisoirement par le vice-président Michel Temer, le temps qu’une commission du Sénat examine les faits qui lui sont reprochés.

La votation s’est déroulé dans une ambiance survoltée tant à l’intérieur du Congrès qu’à l’extérieur.

Devant le parlement brésilien, à Brasilia, 18.000 manifestants en vert et en jaune favorables à la destitution faisaient face à 10.000 fidèles supporters de la présidence, soigneusement séparés par ce que beaucoup de manifestants qualifiaient de «Mur de Berlin» que la police avait mis en place tôt dans la journée pour éviter des affrontements entre manifestants.

L’actu d’Aktu: Le vice président Temer et son parti sont des alliés incontournables de tous les gouvernements depuis des années. Cette fois, après des fuites plus ou moins volontaires ou calculées, Michel Temer a affiché ses ambitions de remplacer Dilma Rousseff à la tête de l’Etat.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici