JCC 2016: Présentation de la 27ème édition des JCC à l’Institut du monde arabe à Paris

Le comité artistique des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) a organisé mardi en fin de journée, une conférence de presse à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris pour présenter la 27ème édition des Journées qui se tiendra du 29 octobre jusqu’au 5 novembre 2016.

Le directeur des JCC 2016, Brahim Letaief
Le directeur des JCC 2016, Brahim Letaief

Le directeur des JCC 2016, Brahim Letaief a rappelé dans une intervention enregistrée, que dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de ce festival lancé en 1966, un prix spécial sera accordé au cinéaste tunisien Férid Boughdir. Il a, par ailleurs, tenu à signaler que les JCC resteront fidèles aux fondements du festival à vocation arabo-africaine, précisant qu’un hommage sera rendu à des hommes de cinéma arabes et africains évoquant notamment un hommage à la mémoire du cinéaste égyptien de renommée internationale, Youssef Chahine (1926-2008).

Zina Berrahal, représentante de TV5 Monde a indiqué que la contribution de la chaîne dans le rayonnement du festival prendra plusieurs formes, notamment la réalisation d’une émission sur les JCC, signalant qu’un prix pour la meilleure œuvre et la meilleure musique sera accordé par TV5 Monde.

Prenant la parole, Tahar Ben Ghedifa, membre du comité artistique a soulignée que la 27ème édition des JCC sera une rencontre assez innovante, avec au programme des projections dans différents espaces pour “jeter une grêle de la culture dans le pays”, selon ses dires.

une conférence de presse à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris pour présenter la 27ème édition des JCC
une conférence de presse à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris pour présenter la 27ème édition des JCC

Henda Hawala, chargée de la section “Première œuvre” a rappelé que cette section a été instaurée lors de la dernière édition, dès lors que le festival “croit aux jeunes réalisateurs”. Dans ce contexte, 20 longs-métrages seront en lice pour le prix Tahar Cheriâa pour la Première œuvre.

Lamia Guiga chargée de la section “courts métrages” a, pour sa part, affirmé que pour cette section à vocation internationale dédiée aux jeunes diplômés des écoles de cinéma, 19 courts métrages ont été retenus pour la compétition.

Présentant les grandes lignes du programme du 50ème anniversaire des JCC, le réalisateur Mohamed Challouf a mentionné qu’un colloque international sur “le patrimoine cinématographique en péril” sera organisé les 29 et 30 octobre. “Racontes-moi les JCC” et “JCC Cities” sont deux activités prévues pour célébrer les 50 ans des Jcc.

La conférence de presse qui a été organisée en l’absence d’une médiatisation à la hauteur d’un événement de taille comme la célébration du 50ème anniversaire des JCC, a été suivie de la projection du film de Mohamed Challouf, ” Sous l’ombre de Boabab “, un film documentaire qui rend hommage à Tahar Cheriaa fondateur des JCC et un des principaux acteurs et pionniers du cinéma africain lors des années 60.

L’actu d’Aktu: A noter qu’aucun film n’est programmé à l’IMA en marge des JCC. A ce propos, Taher Ben Ghedifa a dans une déclaration à l’agence Tap mentionné que des démarches sont en cours de négociation avec différents acteurs en France pour organiser une semaine cinématographique en marge des prochaines Journées Cinématographiques de Carthage.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici