El jem, la cité romaine de jadis

L’amphithéâtre d’El Jem (قصر الجم), aussi appelé Colisée de Thysdrus, est un amphithéâtre romain situé dans l’actuelle ville tunisienne d’El Jem, l’antique Thysdrus de la province romaine d’Afrique. EI-Jem se trouve à  60km de Sousse en direction de Sfax.

Le
Le Théâtre romain d’El jem, l’un des ouvrages de son genre les mieux conservés

Construit vraisemblablement vers le premier tiers du IIIe siècle, Il a probablement abrité des combats de gladiateurs ainsi que des courses de chars et autres jeux du cirque, mais surtout des exhibitions de bêtes sauvages et des reconstitutions de chasses aux fauves particulièrement prisées.

Des sculptures bien conservées aussi bien que le théâtre  :musée d'Eljem
Des sculptures bien conservées aussi bien que le théâtre :musée d’Eljem

De forme presque elliptique, le monument mesure 149 m de long sur 124 m de large et 36m de haut.

Les gradins, aujourd’hui disparus et partiellement reconstitués, pouvaient accueillir jusqu’à 30.000 spectateurs, ce qui classe cet édifice en 7ème position après ceux de Rome, Capoue, Milan, Autun, Vérone et Carthage.

L’arène, longue de 65m dans son grand axe, est traversée en sous-sol par deux larges galeries par lesquelles arrivaient acteurs, fauves et engins qui pouvaient être cantonnés dans deux séries de huit cellules souterraines.

Le musée d'El jem
Le musée d’El jem

Ce « Grand amphithéâtre », le monument romain le plus célèbre de la Tunisie, est l’amphithéâtre le mieux conservé d’Afrique du Nord.

Il a fait l’objet d’un classement au patrimoine mondial de l’Unesco en 1979. L’amphithéâtre accueille chaque année environ 530 000 visiteurs.

Le musée d’El jem:

Tableau en mosaïque servant d'ornement à l'époque romaine au musée d'El Jem
Tableau en mosaïque servant d’ornement à l’époque romaine au musée d’El Jem

Cet espace recueille de nombreux éléments architectoniques qui entraient dans la décoration des somptueuses demeures et édifices publics thysdritains, en particulier, les éblouissants pavements de mosaïques, assurément parmi les plus beaux de l’Antiquité romaine.

Le musée a été aménagé à l’emplacement d’une villa romaine dont il restitue l’organisation spatiale.

Le musée donne directement accès à un « parc archéologique » comprenant les vestiges de la villa dite paon et de Sollertiana.

"Villa Africa" , musee d'El Jem
« Villa Africa » , musee d’El Jem

Dans la même aire, il a été procédé à la reconstitution, grandeur nature, de « la maison d’Africa », une somptueuse demeure aristocratique édifiée vers les années 170 ap. J.C.

découverte fortuitement dans les années 1990 et qui tire son appellation de deux tableaux en mosaïque figurant, dans leur médaillon central, l’un la déesse Africa, l’autre la province d’Afrique, seules représentations connues du continent africain.

Le festival symphonique à El Jem
Le festival symphonique à El Jem

Clin d’oeil d’aktu: Longtemps réduit au seul rôle de monument historique, le Colisée d’El Jem est, depuis à peu près deux décennies, utilisé comme espace culturel accueillant, en été, le festival de musique symphonique d’El Jem et d’autres manifestations artistiques.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici