Sa majesté, Dougga

Dougga de son nom antique Thugga,  est certainement le site le plus majestueux de la Tunisie et le mieux conservé du Maghreb. Ses ruines sont situées, sur une colline, à 600 m d’altitude et s’étalent sur 25 ha, dans une zone fertile, du nord tunisien.

Les ruines de Dougga sont localisées  à 110 Km de la capitale et à 60 km de la ville du Kef.

le théâtre bien conservé de Dougga
le théâtre bien conservé de Dougga

L’Unesco a classé ce site sur la liste du patrimoine mondial en 1997, considérant qu’il s’agit de la « petite ville romaine la mieux conservée de l’Afrique du Nord ». La cité, qui se trouve en pleine campagne, est bien protégée de l’urbanisme moderne.

A voir à Dougga:

 Le mausolée libyco-punique de Dogga
Le mausolée libyco-punique de Dogga

On y trouve une architecture raffinée et un urbanisme élaboré avec amphithéâtre, capitole, forum, thermes, mausolées, temples, demeures luxueuses et système d’évacuation d’eau. Tous ces vestiges reflètent une histoire qui porte les empreintes des civilisations numide, punique et romaine.

Le mausolée libyco-punique de Dougga, appelé aussi mausolée d’Atban, est l’une des pièces maîtresses du site archéologique de Dougga en Tunisie. Il s’agit de l’un des très rares exemples d’architecture royale numide en bon état de conservation, un autre exemple se situant à Sabratha dans l’actuelle Libye. Il est daté du IIe siècle av. J.-C.

Le site de Dougga possède encore deux arcs dans un état de conservation inégal.

L’arc de Sévère Alexandre à Dougga
L’arc de Sévère Alexandre à Dougga

L’arc de Septime Sévère, très endommagé, se situe à proximité du mausolée libyco-punique et se trouve relié à la voie menant de Carthage à Théveste. Son érection est datée de l’année 205.

Quant à l’arc de Sévère Alexandre, daté des années 222-235, il est relativement bien conservé — en dépit de la perte de ses parties supérieures — et se situe à égale distance du Capitole et du temple de Junon Caelestis. Son arcade mesure quatre mètres.

Un dernier arc datant de la Tétrarchie a quant à lui complètement disparu

L’histoire de Dougga

Thugga est d’abord une importante colonie Phénicienne. L’une des plus importantes villes du royaume de Massinissa . Après la chute de Carthage en 146 avant JC elle  préféra l’alliance des Numides de Massinissa à celle du vainqueur romain.

La cité berbère reste administrativement autonome pendant près d’un siècle. Mais en 46 avant  J.C., elle est annexée à la nouvelle province romaine d’Afrique par César.

Dougga, dans Les Thermes Antoniniens
Dougga, dans Les Thermes Antoniniens

La cité connut un rapide développement et participa à l’essor général de l’Afrique romaine des IIé et IIIè siècle.

Conseil d’Aktu: Pas moins de 3 heures sont nécessaires pour bien visiter ce site. Il est recommandable de porter un chapeau ou une casquette pendant la visite en plein soleil.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici