Cancer : Un test sanguin pour le détecter à un stade précoce

Plus la maladie est détectée tôt, plus elle a de chance d’être guérie. En ce sens, des scientifiques américains ont mis au point un nouveau test sanguin qui permet de détecter de façon précoce les huit cancers les plus fréquents dans 70{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} des cas en moyenne, donnant l’espoir de dépister la maladie avant même l’apparition de symptômes et d’améliorer ainsi les chances de guérison.

Cancer : Un test sanguin pour le détecter à un stade précoce 2
L’université Johns Hopkins, à Baltimore, aux Etats-Unis

Ce nouveau test sanguin s’appelle « CancerSEEK » et il a été mis au point par une équipe de chercheurs de l’université Johns Hopkins, à Baltimore, aux Etats-Unis. C’est un test sanguin expérimental, qui permet de détecter les huit cancers les plus fréquents, dans 70{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} des cas en moyenne, de manière très précoce.  L’étude, publiée ce jeudi dans la revue Science, a porté sur plus de mille patients dont la tumeur ne s’était pas encore propagée. Les chercheurs ont déjà commencé une autre étude, qui pourrait porter au total pendant cinq ans sur 50.000 femmes de 65 à 75 ans n’ayant jamais eu de cancer, pour savoir si ce test peut détecter de manière plus systématique la présence d’une tumeur sans aucun symptôme.

Comment ça marche ?

Le test « CancerSEEK » recherche dans le sang les anomalies dans seize gènes qui mutent le plus souvent dans les différents types de cancer, ainsi que les niveaux de huit « biomarqueurs » de protéines caractéristiques de ces cancers. Avec cette combinaison, le test est beaucoup plus efficace pour déterminer quel tissu de l’organisme est affecté par la maladie. Durant l’étude, le taux de détection a varié de 33{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} à 98{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} selon les tumeurs, mais il a été de 69{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} et plus pour les cancers de l’ovaire, du foie, de l’estomac, du pancréas et de l’œsophage, qui sont tous difficiles à détecter de manière précoce.

Un test prometteur mais pas sans défaut

Cancer : Un test sanguin pour le détecter à un stade précoce3
Des tests sanguins en laboratoire.

« CancerSEEK », dont le coût devrait être inférieur à 500 dollars le test, représente donc un espoir pour les malades du cancer, même s’il y a d’es problèmes potentiels. Par exemple, les protéines utilisées pour ce test sont aussi des marqueurs de tissus endommagés, notamment dans le cas de maladies inflammatoires. Ainsi, des personnes sans cancer mais souffrant d’arthrite pourraient être testées faussement positives. Autre problème, si la tumeur est trop petite, le test est moins efficace : il n’a dépisté que 43{ab58dc1a6730c33509675607918849d98a522fc654d7b8812175c15e2e8966c0} des cancers très précoces et sans symptôme.

Le plus d’Aktu: Diagnostiquer un cancer précoce grâce à test sanguin est une petite révolution dans le monde médical car la guérison d’un cancer est une véritable course contre la montre. Près de 22 millions de personnes pourraient en effet être concernées par la maladie d’ici 2030, selon les projections de l’OMS. 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici