Azza Besbes met fin à sa carrière sportive !

L’escrimeuse tunisienne et vice-championne du monde, Azza Besbes a annoncé, jeudi 19 avril 2018, sur la chaine Elhiwar Ettounsir, sa décision de mettre fin à sa carrière sportive.

Lors d’une intervention téléphonique avec Myriam Belkadhi sur le plateau 24/7 hier soir, Azza Besbes a indiqué qu’elle a pris cette décision puisque sa situation n’a pas été réglée par les autorités de tutelle, précisant qu’elle a été malmenée par le chef de cabinet de la ministre de la Jeunesse et des Sports lorsqu’elle a insisté pour joindre cette dernière.
Elle ajoute que la ministre l’a ignoré bien qu’elle lui ait promis de discuter de sa situation avec le président de la fédération, toujours selon ses propres dires.

La vice-championne du monde du sabre a indiqué le 4 mars 2018 à Mosaique fm qu’elle ne bénéficie d’aucun soutien financier de la part de l’autorité de tutelle et qu’elle n’a pas de sponsor ni de contrat. Elle a ajouté qu’elle n’a même pas reçu la prime de la médaille d’argent qu’elle gagnée lors du championnat du monde 2017 et qu’elle n’arrive plus à payer ses dettes en France. Azza Besbès a souligné qu’elle devait recevoir 100 mille dinars après son exploit en championnat du monde.

Azza Besbes met fin à sa carrière sportive !
Azza Besbes remporte la médaille d’argent du championnat du monde d’escrime- Juillet 2017 Leipzig- Allemagne

L’escrimeuse tunisienne a affirmé également qu’elle a subi une opération du poignet en octobre dernier mais elle été contrainte d’arrêter sa rééducation vu qu’elle ne peut plus payer son kiné. Elle a ajouté qu’elle a besoin de 80 mille euros chaque année…

Elle a indiqué que toutes les escrimeuses tunisiennes évoluant en France ont envoyé leurs programmes techniques depuis décembre 2017 et ces programmes ont été validés par la fédération tunisienne d’escrime avant d’être envoyés à l’autorité de tutelle mais depuis, ce dossier n’a connu aucune évolution.

Gossip d’Aktu: Azza Besbes est au centre d’une polémique après ses déclarations sur Mosaique fm. Le ministère tunisien de la Jeunesse et des sports a démenti les propos de l’escrimeuse et a précisé qu’elle a déjà reçu la totalité de ses dus pour l’année 2017. Selon le ministère, Azza a également touché une avance exceptionnelle au titre de l’année 2018 de 28 mille dinars, le 29 décembre 2017. Une seconde avance de 40 mille dinars lui a été accordée le 22 février dernier sur son quota pour l’année 2018.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici