Audi et Hyundai s’associent pour booster l’hydrogène

Audi et Hyundai entendent accélérer l’arrivée de modèles à hydrogène sur le marché en unissant leurs forces. Les deux marques souhaitent développer ensemble une nouvelle génération de pile à combustible. Et en partager les coûts.

Audi et Hyundai viennent d’annoncer leur intention de sceller un accord pour développer conjointement une nouvelle technologie de pile à combustible. Un accord qui doit, néanmoins, encore être approuvé par les autorités réglementaires précise Audi dans son communiqué.

Une fois signé, cet accord devrait permettre à Audi, chargé du développement de la propulsion à hydrogène pour le groupe Volkswagen, de profiter de l’expérience acquise « sur le terrain » par le constructeur coréen avec son SUV ix35 FCEV mais également l’imminent Nexo.

De son côté, Audi a néanmoins bien sûr aussi développé la technologie et précise d’ailleurs qu’un SUV « sportif » à hydrogène arrivera dans son catalogue au début de la prochaine décennie. Mais il sera proposé en petite série. C’est plutôt pour les modèles futurs des deux constructeurs que ce nouvel accord est important. Il doit permettre aux groupes allemands et coréens de développer une nouvelle technologie de pile à combustible tout en en réduisant les coûts, grâce à des économies d’échelle et un volume de production plus important. De quoi rendre la propulsion à hydrogène plus compétitive à plus longue échéance (vers l’horizon 2025).

Pour l’instant, Audi et Hyundai indiquent qu’ils partageront leurs avancées en matière de recherche et des composants.

Info d’Aktu: La pile à combustible reste une technologie très onéreuse. Partager les coûts est donc la meilleure solution pour tenter de la démocratiser. Dans ce domaine, General Motors fait équipe avec Honda et Toyota est associé à BMW.