7 idées pour réduire votre consommation de sel

Le sel est indispensable pour réguler la pression et le volume sanguin. Mais si l’on en consomme trop, la régulation ne se fait plus et l’on risque l’hypertension artérielle. Voici 7 idées pour réduire votre consommation de sel et éviter les risques.

 

Bouder la salière

7 idées pour réduire votre consommation de sel1
Pour réduire votre consommation de sel, éloignez la salière de votre table.

Voici une idée qui fonctionnera très bien pour les fainéants. Boudez la salière en commençant par ne pas la mettre à table. L’avantage est important : vous n’aurez plus ce réflexe instinctif de resaler sans goûter. Vous trouverez peut-être vos aliments un peu fades au début mais vous apprécierez petit à petit les vraies saveurs. Une cuillère à thé contient 2300 mg de sodium, alors gardez la salière à l’écart de la table à dîner.

Comparez les étiquettes nutritionnelles

7 idées pour réduire votre consommation de sel2
Comparez toujours les étiquettes nutritionnelles pour réduire votre consommation de sel.

Lisez, comparez et choisissez des préparations dont la teneur en sel est faible. Sur les emballages, ce dernier est indiqué par les appellations “sel”, “sodium” ou “chlorure de sodium”. Choisissez des produits qui contiennent moins de 15 % de votre apport quotidien recommandé en sodium (moins de 360 mg), ou encore optez pour la version sans sel ajouté ou à teneur réduite en sel lorsque possible. Notez cependant que le pourcentage de votre apport quotidien indiqué sur les étiquettes nutritionnelles est basé sur une consommation de 2400 mg.

Moins saler à la cuisson

7 idées pour réduire votre consommation de sel3
Moins saler à la cuisson pour réduire votre consommation de sel.

Réduisez progressivement la quantité de sel que vous utilisez lorsque vous cuisinez. Au moment de la cuisson, évitez donc d’utiliser l’ouverture maximale sur la salière. Prenez plutôt une pincée de sel dans votre main, que vous ajouterez à l’eau de cuisson. Il sera toujours temps de resaler au moment de cuisiner votre plat si, vraiment, c’est trop fade. Mais vous devriez vite constater qu’au final, on sent très peu la différence.

Remplacez le sel par des herbes et condiments

7 idées pour réduire votre consommation de sel4
Pour réduire votre consommation de sel, agrémentez votre plat d’une variété de plantes aromatiques.

Il n’y a pas que le sel qui rehausse la saveur des plats. Pour diminuer la quantité de sodium, vous pouvez en effet agrémenter votre cuisine de toute une variété de plantes aromatiques : persil, ciboulette, estragon viendront sublimer les autres ingrédients. Si vous êtes un adepte de la cuisine relevée, vous pouvez également opter pour des épices. Le poivre est couramment utilisé, mais n’oubliez pas le curcuma, le colombo, le curry (des mélanges d’épices) et autres saveurs d’ailleurs. Non seulement vous réduirez ainsi votre consommation de sel, mais vous donnerez à vos plats un tout autre fumet, très alléchant.

Repérez les aliments riches en sel

7 idées pour réduire votre consommation de sel5
Pour réduire votre consommation de sel, évitez les établissements de restauration rapide et les plats préparés.
Apprenez à repérer les produits naturellement riches en sodium. Les fromages à pâtes dures comme le comté ou l’emmental, la plupart des charcuteries, les pizzas, les croque-monsieur sont des produits naturellement trop salés pour être consommés quotidiennement. Utilisez des aliments bruts et non préparés qui contiennent moins de sodium. Remplacez les gâteaux salés par des légumes de saison : carottes, avocats, tomates, radis accompagnés d’une sauce au yaourt bio, d’échalote et d’herbes aromatiques.
Et autant que possible, tentez d’éviter les établissements de restauration rapide. Evitez les plats préparés, les industries n’y vont pas de main morte et préférez les produits frais.

Choisir des eaux pauvres en sodium

7 idées pour réduire votre consommation de sel6
Choisissez des eaux pauvres en sodium pour réduire votre consommation de sel.

Le sel ne se trouve pas toujours là où on l’attend. Dans l’eau potable aussi, il y en a, même si cela ne se sent pas ! Selon la source, la teneur en sodium est plus ou moins élevée. Pour vous y retrouver, il faut, encore une fois, décrypter les étiquettes. A titre d’indication, une eau contenant plus de 200 mg de sodium par litre est considérée comme riche en sel. Certaines, en revanche, ont une teneur en sodium inférieure à 20 mg/L et sont donc particulièrement conseillées aux personnes suivant un régime sans sel. Favorisez l’eau de source ou minérale pauvre en sodium.

Utiliser le sel de régime

7 idées pour réduire votre consommation de sel7
Pour réduire votre consommation de sel, utilisez le sel de régime.

Diminuer votre consommation est vraiment trop compliqué ? Utilisez le sel de régime connu aussi comme le « faux sel ». Il a plus ou moins l’aspect du sel, plus ou moins son goût mais… Il ne contient pas de chlorure de sodium ! Vous pouvez donc l’utiliser dans vos plats sans craindre d’augmenter votre consommation de sel. Sauf que le sel de régime est relativement cher et il contient généralement du potassium. En trop grande quantité, si l’on a déjà des problèmes de santé, rénaux notamment, il n’est pas recommandé. Mieux vaut donc auparavant demander conseil à son médecin.

Conseil d’Aktu: Le sel est composé d’une part de sodium et d’une part de chlorure, et bien que notre corps ne produise pas de sodium, il s’agit d’un nutriment essentiel qui régule la pression sanguine et la fonction nerveuse. Aktumag conseille un apport quotidien de 1 500 milligrammes pour les adultes et une limite supérieure admissible de 2 300 milligrammes.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici