People

Johnny Hallyday, l’idole des jeunes s’en va

Johnny Hallyday, l’idole des jeunes s'en va
Johnny Hallyday, l’idole des jeunes s'en va

Johnny Hallyday, l’idole des jeunes s’en va

On ne l’appellera plus jamais l’idole des jeunes. Johnny Hallyday est mort d’un cancer dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 74 ans. Il a popularisé le rock en France devenant le chanteur francophone le plus populaire de sa génération.

La plus grande rock-star que la France ait jamais connue, Johnny Hallyday est mort à l’âge de 74 ans à son domicile de Marnes-la-Coquette, succombant à un cancer du poumon contre lequel il luttait depuis plus d’un an, a annoncé mercredi sa femme Laeticia dans un communiqué transmis à l’AFP.

Johnny est parti

« Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité », écrit Laeticia Hallyday dans un communiqué. «Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment», poursuit-elle à propos de son mari, Jean-Philippe Smet dans le civil.

Dernier combat contre le cancer

En mars dernier, le rocker avait expliqué qu’il était soigné pour un cancer des poumons, dépisté plusieurs mois auparavant. La maladie ne l’avait cependant pas empêché de se lancer dans une dernière tournée avec ses complices Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Les «Vieilles Canailles» avait rencontré un succès considérable.

Ces dernières semaines, sa santé s’était dégradée. Le chanteur, son épouse Laeticia et leurs filles Joy et Jade avaient quitté Los Angeles, où ils vivaient à l’année, pour s’installer dans leur maison du parc de Marnes-la-Coquette. Hospitalisé le 13 novembre pour détresse respiratoire, le chanteur avait retrouvé son domicile quelques jours plus tard. Sa famille et ses amis se montraient optimistes sur le prochain rétablissement de Johnny. Sur le compte Twitter de l’artiste et de ses proches, des nouvelles rassurantes étaient publiées régulièrement. En plus de l’album hommage «On a tous quelque chose de Johnny» qu’il avait approuvé, il préparait son nouvel album studio, toujours avec le chanteur Yodelice.

« Idole des jeunes » et des moins jeunes

« Idole des jeunes » et des moins jeunes d’une certaine France, Johnny Hallyday né le 15 juin 1943 à Paris, d’un père belge et d’une mère français – a bâti pendant plus d’un demi-siècle sa carrière de chanteur et d’inusable homme de scène sur la passion du rock américain et de son aura première de rébellion.

Pour « rester vivant », comme s’intitulait sa dernière tournée marathon (2015-2016), cette « bête de scène », qui a rempli en 57 ans de carrière tous les plus grands lieux de l’Hexagone, du Stade de France au Champ de Mars, travaillait aussi à un nouvel album après la tournée des « Vieilles Canailles » avec ses copains Jacques Dutronc et Eddy Mitchell.

Marathonien des tournées qui font le lien avec les publics, Johnny Hallyday a vendu plus de 110 millions de disques, enregistré plus de 40 albums et un millier de chansons dont un quart d’adaptations, surtout de titres américains ou britanniques.

Il a traversé les époques : celles des débuts du rock’n’roll où il ressemblait à un « Elvis Presley » made in France, des yé-yés, de la variété plus « mainstream » avec Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman dans les années 80, pour revenir avec bonheur ces dernières années aux sources du blues et du rock.

Hommage unanime à Johnny Hallyday

À Marnes-la-Coquette où réside le chanteur, beaucoup de journalistes sont en direct sur les télévisions de France. Cela fait plusieurs jours que cette petite commune de 1700 habitants est assaillie par les fans, les paparazzis et les journalistes.

Les grands noms de la chanson et du cinéma, mais aussi plus largement des personnalités des mondes culturel et politique ont exprimé leur émotion et rendu hommage au rockeur. L’ancien président de la République française a rendu hommage à Johnny sur Twitter ce matin. «Il n’est plus mais sa voix est toujours là», a déclaré l’ancien chef de l’Etat François Hollande. «Il a fait entrer une part d’Amérique au Panthéon national», a réagi Emmanuel Macron dans un communiqué publié dans la nuit.

Céline Dion salue la mémoire d’une «légende»: « Je suis très triste d’apprendre le décès de Johnny Hallyday. Il était un géant du show-business… une véritable légende! », a écrit sur Twitter la chanteuse. « J’ai une pensée pour sa famille, ses proches et ses millions de fans qui l’adorent. Il nous manquera beaucoup, mais ne (sera) jamais oublié », conclut la star canadienne, avant de signer son tweet d’un simple « Céline xx ».

Gossip d’Aktu: Emmanuel Macron a échangé par téléphone avec Laeticia Hallyday ce matin. Le président de la République française lui a adressé ses condoléances et il lui a fait savoir qu’il se rendrait, avec la première dame, aux obsèques de son mari.

A propos de l'auteur

admin

kakakzzakfùlùlflajf

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aktumag.com

  • 762793adaktumag3.png
  • 301312adaktumag1.png
  • 459758adaktumag2.png
  • 667887adaktumag4.png